Secrétariat

03 27 23 16 66

Polyclinique du Parc, 48 rue Henri Barbusse

59880 Saint Saulve

Insémination Intra Utérine

Insémination Intra Utérine

IIU ou IAC avec conjoint

Conditions légales

• Sérologies à jour (moins de 6 mois pour la première tentative, 1 an ensuite)
• Consentement signé AU CENTRE de PMA par les deux membres du couple
• Dossier administratif complet

Principe
L’insémination intra utérine
consiste à déposer du sperme optimisé au fond de l’utérus, au moment de l’ovulation. Ceci sous-entend de connaître le plus précisément possible le moment de l’ovulation, l’insémination est donc précédée d’une stimulation ovarienne.

Indication
Les inséminations intra utérines vous seront proposées si le test de glaire est négatif ou en cas d’échecs de 6 à 8 stimulations simples.
La stimulation simple l’IAC ne peut vous être proposée que si :
• Le spermogramme est normal avec un test de survie à 20 heures positif (plus de 1 million de spermatozoïdes mobiles au bout de 20 heures)
• Les trompes sont perméables (au moins 1 trompe saine)

Protocole
Les 3 phases du cycle sont optimisées successivement

1. La croissance folliculaire

Des injections sous cutanées d’hormones aident à la croissance folliculaire. Ces injections sont débutées entre J3 et J7 selon les cas et doivent être administrées jusqu’à ce que le ou les follicules (1 ou 2) aient atteint leur maturité. Certaines femmes n’ont besoin que de 4 jours de piqûres, d’autres de 25 jours de piqûres…
La surveillance de cette stimulation se fait classiquement par des échographies transvaginales et des dosages hormonaux (estradiol, LH, progestérone).
La première échographie doit avoir lieu entre J10 et J13.
La fréquence des échographies dépendra de la réponse de vos ovaires aux hormones. Les doses d’hormones peuvent être modifiées en cours de stimulation. Une réponse insuffisante ou trop importante (risque d’une grossesse multiple) peut amener votre gynécologue à interrompre votre traitement.

2. L’ovulation est optimisée et déclenchée

Lorsque le ou les 2 follicules ont atteint la bonne taille, que le taux hormonal est suffisant, et que l’endomètre est favorable (aspect + épaisseur), l’ovulation est provoquée par une hormone de déclenchement. Il s’agit de 1 injection sous cutanée d’Ovitrelle® ou 1 AMP en IM d’HCG® 5000 UI.
Le jour de cette injection vous sera précisé lors de la dernière consultation ou par téléphone, elle devra être réalisée entre 23h et minuit.

3. Réalisation de l’IAC

Le jour de l’IAC (insémination artificielle avec le sperme du conjoint) est fixé par votre gynécologue le jour de l’échographie. Elle a lieu le surlendemain matin de votre déclenchement.

• L’homme effectue un recueil de sperme au laboratoire entre 7h et 8h le matin de l’insémination
• Le laboratoire optimise le sperme
• Le gynécologue effectue l’insémination entre 10h45 et 13h
Si le jour de l’IAC, la qualité spermatique est insuffisante, l’insémination sera annulée. L’insémination est un acte clinique qui ne nécessite pas d’hospitalisation, ni d’arrêt de travail.
Quelques minutes de repos sont suffisantes après l’insémination, et vous pouvez reprendre par la suite une activité totalement normale.

4. La phase lutéale est « soutenue »

Votre gynécologue pourra vous prescrire 10 jours de progestérone en comprimés ou par voie vaginale à débuter le lendemain soir du rapport.

Mots-clés
Pas de commentaire

Les commentaires ont été fermés.