Secrétariat

03 27 23 16 66

Polyclinique du Parc, 48 rue Henri Barbusse

59880 Saint Saulve

Le spermogramme

Le spermogramme

Instruction pour les patients devant réaliser un recueil de sperme
Le recueil de sperme est nécessaire à différentes étapes de votre parcours de procréation médicalement assistée. Les premiers recueils sont à visée diagnostique, les suivants seront utilisés dans le but d’obtenir une grossesse soit par insémination, soit par fécondation, soit pour réaliser une congélation de sperme.
Différentes mesures sont à respecter lors de tous ces recueils.
Une preuve de votre identité vous sera demandez avant tout recueil à visée thérapeutique (IAC,…)

Délai d’abstinence
Dans les semaines qui précédent le recueil, vous devez éjaculer régulièrement afin d’éliminer les spermatozoïdes morts, les cellules en cours de destruction et les bactéries. Vous garderez ainsi vos voies séminales (les tuyaux dans lesquels sont stockés les spermatozoïdes) le plus propre possible. Idéalement vous devriez éjaculer au moins 3 fois par semaine pendant les 3 mois qui précédent un recueil.
Vous devez éjaculer 2 jours avant de venir faire votre recueil. Un délai plus court entraîne une diminution du nombre de spermatozoïdes sans en augmenter la vitalité. Un délai plus long augmente le nombre de spermatozoïdes. Cependant, les spermatozoïdes obtenus ont soit une mobilité diminuée, soit sont morts. Les patients présentant un sperme de qualité diminuée en volume, en nombre de spermatozoïdes mobiles ou vivants, n’ont donc aucun intérêt à avoir un délai d’abstinence plus long (contrairement à ce que les patients pensent généralement).

Hygiène
Le recueil de sperme doit être le plus propre possible pour éviter toute présence de germe qui peut être responsable d’un échec de fécondation par infection. Les mesures proposées, peu contraignantes, permettent de laver la partie terminale du canal utilisé par le sperme au moment de l’éjaculation. De plus, au moment du recueil, il faut respecter une hygiène parfaite.

Protocole de recueil
Respecter un délai d’abstinence sexuelle de 2 jours (ni plus, ni moins).
1. L’avant-veille et la veille du recueil
Boire dans la journée 1,5 litre d’eau minérale.
2. Le matin de l’examen.
Uriner au lever et boire 2 grands verres d’eau, venir au centre la vessie pleine.
3. Au moment du recueil
a. Lavez-vous les mains au savon liquide, essuyez-les avec des serviettes en papier
b. Nettoyez le gland décalotté avec les compresses d’antiseptiques fournies
c. Rincez le gland avec les compresses d’eau stérile fournies
d. Videz le reste de votre vessie dans les WC
e. Pratiquez le recueil du SPERME par masturbation

Pas de commentaire

Laisser un message